Premières nouvelles Himalayennes

Je donne rapidement quelques nouvelles de Vashisht, un village juste à côté de Manali, notre première étape Himalayenne.
Nous y avons trouvé le calme tant attendu après 3 premiers jours de voyage épuisants.
Nous sommes arrivés avec un peu de retard vendredi dans la nuit à Delhi. Les conditions météo n’était pas très bonnes pour l’atterrissage, nous avons donc tourné en rond 45min au-dessus de Delhi.
Arrivés vers 1h du mat, nous avions un train vers 7h30 nous avons donc tenté de dormir à l’aéroport en attendant mais n’avons fait de des micro-sommeils puis sommes partis à la gare.
La chaleur et la foule y ont fini de nous assommer. J’en ai déjà passé du temps en Inde, mais on ne s’habitue jamais à la misère des abords de chemin de fer.
Le train nous a emmené à Chandigarh où nous espérions visiter les bâtiments conçus par Le Corbusier mais arrivés à l’hôtel nous nous sommes effondrés sur notre lit et réveillés trop tard pour visiter quoi que ce soit.
Dimanche nous avons parcouru 250km en un temps record de 11h! Beau mais long voyage! Comme lorsque j’étais venue à Manali avec mes collègues nous avons été bloqué à quelques km de l’arrivée par un arbre tombé sur la route.
La video souvenir, il y a 7 ans avec les colloc :

Ici à 2000m l’air est frai (ça change de Chandigarh où il était irrespirable). Le paysage est alpin, c’est reposant. Nous avons dormi 12h d’affilée et nous nous sentons désormais parfaitement bien.
Lundi nous nous étions promis de ne rien faire pour laisser notre corps reprendre des forces et s’acclimater sans peine. Mais la tentation était trop grande d’aller visiter le village, nous n’avons pas été déçus, notre après-midi a été merveilleuse.
Nous avons commencé par la visite du spot touristique du village, un superbe temple en bois sculpté jusque auquel court une rue bordée de boutiques pour touristes. Mais contrairement à ailleurs en Inde, les vendeurs ne nous alpaguaient pas sans arrêt et ça c’est vraiment appréciable.
Le village est aussi connu pour ces sources et bains chauds au sulfure. Nous n’avons pas testé, l’odeur d’oeuf pourri nous rebutait un peu.
Puis nous avons exploré la partie la moins touristique du village avec encore pas mal de magnifiques maisons de bois et de terre. Espérons que ces magnifiques bâtisses survivront à l’avancée du béton. Le mode de vie reste rural même si beaucoup de bâtiment servent à l’accueil des touristes. Les habitants vivent leur vie sans nous prêter attention, c’est chouette, zen,  reposant et dépaysant.
Dans le fond du village, nous avons trouvé un petit troquet tranquille où nous avons pris un tchaï et joué au carrom (billard indien) avec tout un tas de gens, une adoratrice de shiva, un indien en vacances, une américaine de passage… (@Marine: nous avons appris quelques subtilités). Le rendez-vous est pris pour la revanche cet après!
Dans deux jours nous partons pour Keylong où nous aurons sans doute plus de mal à communiquer.

3 commentaires pour “Premières nouvelles Himalayennes

  1. Content de voir que tout va bien de ton coté. Assez impressionnant les orages depuis l’avion.
    Tu es plus réactive que moi pour donner des news mais promis je vais m’y mettre.
    Profitez bien de votre séjour.

  2. Ohhh, j’avais même pas vu que tu avais posté!! (bon c’est vrai que si t’avais le net pour envoyer un mail, ça paraît logique que tu l’avais aussi pour le blog… je suis une quiche!)
    En tout cas c’est cool de voir que le voyage démarre (presque)° sans encombres.
    L’absence de photos est un plus: tes textes sont bien suffisants pour imaginer la chaleur de Chandigarh, et le contraste une fois à l’entrée de l’Hymalaya. Tu nous fais rêver!!

Répondre à Mickael Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *